Google PlusFacebookTwitter

L’humour contre le stress, le tabac… et l’infidélité – Actu semaine 20

Par dans Actualités presse et spectacles

Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

1/ L’humour médecin.

L’humour permet de nouer des liens et d’apaiser des tensions. Une bonne comédie, un spectacle humoristique, c’est toujours l’occasion de faire un break.

Marie ANAUT le rappelle mais va plus loin que ça dans son ouvrage : L’Humour, entre le rire et les larmes. Traumatismes et résilience.

Cettepsychologue clinicienne, professeur à l’université Lyon-II explique que lorsque tout semble perdu, quand l’intolérable se produit, il reste encore le rire pour se défendre et surmonter le quotidien. Le monde y consacre un article détaillé… mais dont la lecture est réservée aux abonnés.

 

2/ L’humour pour conquérir… ou entretenir la flamme.

VictoriaMilan, site de rencontres pour personnes « mariées ou en couple », propose régulièrement des sondages sur le couple… ou ce qu’il en reste.

D’après le dernier paru,  « 73% des femmes interrogées expliquent qu’elles ont eu une relation extra-conjugale à cause d’un comportement irritant de leur homme ».

Cette « irritation » ne provient pas d’un manque de lubrifiant (délicate manière de renvoyer à mon dernier article), mais apparemment :

1. D’un manque de sens de l’humour, 19%.

2. D’un manque de compréhension, 16%.

3. De ne pas être bon au lit, 14%.

L’avarice n’arrive qu’en 10ème position avec 4%. Contrairement aux idées reçues, entretenir la passion ne coute donc pas si cher :).

Mais attention prévient Franck Dubosc…

 

3/ Le vrai rire n’est jamais acquis.

Personnellement, je ne me suis pas trop bidonné devant Camping, le 1 comme le 2. Je ne suis pas certain d’avoir ri au cinéma avec Franck Dubosc d’ailleurs. Et ce n’est pas faute de lui avoir donné sa chance.

A la rigueur, j’ai une certaine tendresse pour Disco et le couple qu’il forme avec Emmanuelle Béart.

 

 

Pour ce qui est de ses spectacles par contre… il fait partie des grands. Pour l’avoir vu sur scène, et revu à la télévision, on sent l’intelligence de celui qui a travaillé son art sans relâche ; c’est un grand professionnel.

Or Frank Dubosc est actuellement en tournée. A l’occasion de son passage en Picardie, il se confiait au Courrier Picard. Je vous invite sincèrement à lire attentivement cette interview, qui change des questions/réponses toutes faites des formats audiovisuels.

« On n’est pas à l’abri du bide sur une phrase. Il ne faut pas croire que le public nous est acquis. »

 

4/ Je kiffe Marisol TOURAINE (ou son équipe de communicants).

Je me souviens des autocollants des années 80 : « Fumeur, non fumeur, la liberté c’est réciproque ».

Dans sa chronique du magazine ELLE, Nicolas Bedos faisait l’apologie de la liberté de fumer :

« je peux vous jurer qu’il faudra envoyer la Garde nationale et le GIGN pour m’empêcher de m’en griller une sur une plage au mois d’août »

Ce à quoi notre ministre répond avec humour et éloquence :

« à chaque bouffée inhalée, vous perdez de précieux moments d’une vie dont, chaque semaine, vous nous rappelez avec talent dans vos chroniques qu’elle vaut mille fois la peine d’être vécue »

De toute manière, la dépendance à la nicotine fausse quand même pas mal ce drôle de débat autour de la liberté…

 

5/ Soutenez un jeune artiste, allez voir Nicolas.

 

 

Vous avez reconnu la musique sur la tablette de Cyril ?

 

Crédit photo : Romain DECKER.

 

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. L'humour contre le stress, le tabac... et l'inf... - […] 1/ L’humour médecin. L’humour permet de nou …  […]

Que cela vous inspire-t-il ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>